Le Master international santé numérique en Afrique qui est organisé par l’ESATIC à travers l’Unité d’ingénierie et de biotechnologies (UIBT), vise à apporter une réponse appropriée aux exigences de transformation digitale du secteur de la santé en Afrique, et se distingue par :

  1. Sa vision régionale et internationale

- Nombre minimum d'auditeurs formés : 30 auditeurs/an

- Nbre de Pays concernés : 7 (Bénin, Burkina Faso, Guinée, Mali, Niger, Togo, Sénégal...)

- Nbre de Partenaires : une dizaine (ESATIC, GOTIC, RIPAQS, NSIA, UNFM-Canada, ACPCI, Centrale santé-France, etc)

  1. 2. Ses performances
  • Formation co- diplômante des professionnels ayant une connaissance approfondie des problématiques de santé ainsi que de l’intégration de technologies innovantes du numérique dans le secteur de la santé,
  • Importance accordée aux perspectives internationales dans le traitement des problématiques des NTIC et de l’amélioration de la performance des établissements de santé et au bénéfice des usagers,
  • Apport de la recherche-action qui place l'apprenant dans la situation d'un agent-clé du changement au sein de son organisation, pour répondre à ses attentes en matière d’utilisation des technologies du numérique,
  • Partenariat solidaire avec un réseau d'institutions régionales et internationales partenaires qui garantit une adéquation des travaux de terrain avec les préoccupations des décideurs du secteur en matière de TIC.
  1. 3. Ses atouts
  • Répond à un besoin exprimé par les autorités sanitaires en Afrique en matière d’intégration des NTIC dans le fonctionnement des systèmes de santé,
  • Offre de formation continue professionnelle innovante non encore disponibles dans les pays francophones et lusophones en Afrique et l’Océan indien,
  • Permet l’accessibilité à une formation de haut niveau dispensée localement et à des coûts maîtrisés,
  • Favorise la synergie des compétences expériences des experts nationaux régionaux et internationaux dans les domaines de la santé et des TIC,
  • Efficience de la formation sur les systèmes de santé et investissement pour l’avenir en termes de renforcement de la gouvernance et des performances,
  • Nouveauté de l’offre de formation adaptée aux contextes des systèmes de santé en Afrique francophone,
  • Potentialise et accompagne le développement des start-ups en TIC et innovations dans le secteur de la santé en Afrique.
Les enseignements se seront partagés entre experts nationaux et internationaux spécialistes dans les domaines de la réglementation des TIC, du secteur médical, biomédical ou pharmaceutique, tous garants de notions théoriques des technologies du numérique appliquées à la santé prenant en compte les réalités de terrain.