Nature: Licence LMD
Domaine : Sciences, Technologies, Santé
Mention : Gestion de la chaine logistique et approvisionnements
                 en santé

Durée : 12 mois (2 semestres)
Grade : Licence (BAC +3)
Type : Formation continue, Formation en alternance

La Licence  régionale Gestion de la chaine logistique et d’approvisionnements en santé (GCLAS) organisée par le Centre d’ingénierie, d’innovations et de technologies sanitaires en Afrique (CITSA) de l’Institut national de formation des agents de santé (INFAS) et de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké en partenariat avec le RIPAQS (Réseau international pour planification et l’amélioration de la qualité et la sécurité en Afrique).

Lire la suite

FORMATION

Organisation Générale
La durée totale de la Licence régionale Gestion de la chaine logistique et d’approvisionnement en santé (GCLAS) est répartie sur 12 mois organisée en 18 UE. 

DEROULEMENT DE LA FORMATION
⦁ Un ensemble d'enseignements, de travaux et de contrôles continus ont une durée de 750 heures,
⦁ Des périodes de regroupement présentiels par alternance de 5 à 6 jours ou une semaine en moyenne par mois sont organisées à l’INFAS d’Abidjan.
⦁ Un stage de 2 à 3 mois dans un établissement de santé donnant lieu à la rédaction d’une mémoire professionnelle et à une présentation devant un jury
⦁ Travail personnel donnant lieu à la réalisation d’un mémoire ; le thème doit d’abord être approuvé par l’un des responsables du diplôme.
⦁ Calendrier : de Novembre à Octobre - Soutenance du mémoire en Décembre.
⦁ Rythme : le volet présentiel de la formation est dispensé au cours des périodes de regroupement du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h,
⦁ Les enseignements au cours des 12 périodes de regroupement prévus sont dispensés sur la base d’une session de 7 heures / jour
⦁ Lieu de la formation : Institut national des agents de santé (INFAS) à Abidjan.
⦁ L’effectif d’une promotion ne dépasse pas 30 personnes. 

OBTENTION DU DIPLOME
⦁ Assiduité aux enseignements (notée sur 20 points)
⦁ Contrôle écrit des acquis (notée sur 40 points)
⦁ Réalisation d’un travail personnel (noté sur 20 points)
⦁ Passage d’une épreuve orale (notée sur 20 points) qui comporte :

⦁ La présentation d’un rapport de stage (10 minutes d’exposé et 10 minutes de questions), notée sur 4 points l’exposé du travail du candidat.
⦁ Un contrôle des acquis (20 minutes d’évaluation), noté sur 16 points.

METHODES PEDAGOGIQUES
Chaque thème traité fait l’objet d’une présentation théorique et de mises en situation réelles Exposés interactifs.
SANCTION DE LA FORMATION
Une évaluation en fin de formation permet de mesurer l’atteinte des objectifs et la satisfaction des stagiaires.

ORGANISATION PEDAGOGIQUE ET METHODES D’ANIMATION

Les modules sont organisés sur ces principes :

• Présentation des concepts, démarches et outils par l’enseignant expert,
• Exemples de mise en place des méthodes et techniques exposées,
• Echanges entre les participants et l’expert,
• Exercices d’application,
• Projets de groupe,
• Application par le participant au cas de son entreprise ou établissement de santé.

Il s’agit tout à la fois de favoriser l’interactivité au sein du programme et de valoriser la diversité des expériences des participants.

L’accompagnement des participants s’appuie notamment sur un suivi dans la réalisation d’un projet à caractère professionnel qui donne lieu à la rédaction et la soutenance d’un mémoire.

POURSUITE DES ETUDES

Si un auditeur souhaite poursuivre ses études après un bac+3, voici les opportunités s’offrent à lui :
Master logistique en santé
Master logistique et chaine d’approvisionnement en santé
Certaines options à choisir devront permettre à l’étudiant d’aborder des certificats exécutifs spécialisés ou une thèse de doctorat dans un des nombreux domaines de recherche sur le la gestion de la chaine d’approvisionnement et de la logistique en santé, Innovations Technologiques en Santé et de la santé digitale.

METIERS ET DEBOUCHES POSSIBLES

Grâce au diplôme de la Licence Gestion de la chaine logistique et d’approvisionnement en santé (GCLAS), il est possible de prétendre aux professions suivantes :

⦁ Assistant logisticien
⦁ Assistant lancement et planification des approvisionnements
⦁ Gestionnaire des stocks/des expéditions
⦁ Approvisionneur, pilote de flux
⦁ Gestionnaire des systèmes de gestion intégrée
⦁ Responsable analyse et optimisation des coûts
⦁ Responsable logistique et transport
⦁ Responsable analyse et optimisation des coûts
⦁ Responsable achats et logistique
⦁ Gestionnaire de réseaux de flux
⦁ Consultant logistique
⦁ Responsable d'exploitation
⦁ Logisticien au niveau régional et de districts sanitaires
Chargés de logistique dans des organisations internationales et ONG

Objectifs


Objectif principal :
Former des professionnels cadres intermédiaires capables de gérer et d'optimiser les systèmes d'approvisionnement, de production et de distribution des produits de santé tout en veillant à satisfaire les clients et à minimiser les coûts pour le système de santé.
Objectifs spécifiques :
⦁ Apporter aux auditeurs des connaissances en matière gestion des approvisionnements (Supply chain management);
⦁ Mettre en place des indicateurs de performance logistique et étudier la réorganisation des tournées de livraison des produits de santé ;
⦁ Optimiser la gestion de la chaîne logistique : propositions d’amélioration des processus existants
⦁ Veiller à la dimension universitaire de la formation : Les cours doivent développer des concepts plutôt que des recettes.
⦁ Exposer les fondements d’une matière et inviter les auditeurs à raisonner et exploiter ces connaissances fondamentales.

FINALITES DE LA FORMATION
Elle vise ainsi à donner aux auditeurs des compétences en management capables d’accompagner les établissements de santé dans leurs transformations stratégiques et organisationnelles dans le domaine de la gestion de la chaine d’approvisionnement. Trois axes sont privilégiés :
1) L’introduction de la gestion de la chaine d’approvisionnement dans les mécanismes de fonctionnement et dans tous ses processus de l’établissement de santé;
2) Le management de projet et la gestion systèmes d’information et de la chaine d’approvisionnement dans le secteur de la santé ;
3) la gestion du changement en vue de l’adoption et de l’implémentation des innovations technologiques en santé dans le domaine des chaines d’approvisionnement;
SPECIFICITES DE LA FORMATION
Les plus de la formation de la régionale Gestion de la chaine logistique et d’approvisionnements en santé sont :
⦁ Une formation innovante et diplômante
⦁ Une formation répondant aux évolutions du marché et des structures de santé
⦁ Une formation de spécialistes du management des chaines d’approvisionnements
⦁ Une formation axée sur la connaissance des systèmes de gestion de la logistique
⦁ Des intervenants professionnels spécialisés dans le secteur
⦁ Une organisation de la formation autour d’un projet de fin d’études 
⦁ Un rythme de formation adapté aux contraintes des professionnels 
⦁ Un important réseau de partenaires locaux et internationaux

COMPETENCES ACQUISES
Les compétences techniques et managériales développées dans la Licence régionale Gestion de la chaine logistique et d’approvisionnements en santé (GCLAS) se déploient sur sept axes :

• Gérer des droits, des contrats et des marchés publics
• Maîtriser des outils permettant la gestion des prévisions
• Utiliser des techniques de négociation
• Etablir les listes des fournisseurs potentiels
• Maîtriser les techniques générales des achats
• Définir, concevoir, optimiser et évaluer un processus d’achat
• Rédiger un cahier des charges
• Maîtriser les systèmes d’information des achats    
• Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique
• Manager une exploitation logistique et piloter les enjeux internes/externes (équipes, fournisseurs, sous-traitants)
⦁ Piloter la performance et l'amélioration continue de la chaîne logistique (mettre en place et améliorer les KPIs)
⦁ Manager et améliorer le système d'information de la chaîne logistique (SAP, WMS, etc.)
⦁ Gérer une chaîne logistique internationale (flux physiques, flux informationnels, transports, entrepôts, etc.)

CONDITIONS D’ACCES

Niveau d’accès ou prérequis :
Être titulaire d’un Diplôme d’Etat (Infirmier, sage-femme, biotechnologistes, PGP…)

Technicien supérieur en santé publique et en hygiène et assainissement

Technicien supérieur en logistique des secteurs connexes à la santé

Etre titulaire du baccalauréat et justifier d’au moins 2 années d’étude supérieure :

⦁ DUT Gestion logistique et transport, DUT TIC, DUT Qualité, logistique industrielle et organisation
⦁ BTS domaine de la logistique, BTS domaine des transports, BTS domaine du commerce international
⦁ Le domaine du transport, Le domaine de la logistique

Public cible
Participants concernés :

⦁ Etablissements publiques nationaux de santé
⦁ Programmes de santé publique (PEV, VIH-SIDA, Paludisme, Tuberculose, Nutrition, etc.)
⦁ Etablissements publics et privés de santé
⦁ Industriels de l’informatique et de l’électronique de Santé, SSII, CRO
⦁ Industriels pharmaceutique, fabriquant de dispositifs médicaux, équipementiers
⦁ Consultants dans le domaine la logistique en santé
⦁ Centrales d’achat des médicaments,
⦁ Directions centrales des infrastructures, équipements et maintenance,
⦁ Centres hospitaliers et autres structures de soins et de diagnostic.

MODALITE D’ADMISSION :

⦁ Sélection sur dossier de candidature (lettre de motivation, CV, et copie diplômes).
⦁ Entretien avec jury :
⦁ Le processus de sélection vise principalement à échanger sur l’adéquation entre le projet du candidat, appuyé sur son expérience et les spécificités du diplôme proposé
⦁ Les candidats doivent adresser un dossier de candidature complet. 

METHODES D’ENSEIGNEMENT
⦁ Cours magistraux, travaux dirigés et pratiques en présentiel.
⦁ Cours en téléconférence et e-learning.
⦁ Conférences et séminaires
⦁ Études de cas, Exposés des participants, Travail en groupe
⦁ Coaching pédagogique et professionnel (projets tutorés et mémoire de stage)
⦁ Travaux de recherche suivis en institution d’origine.
⦁ Stage dans une institution

PARTENAIRES